Voyages #6 – Israël 2015

Ce pays est au centre de beaucoup de débats et de beaucoup de conflits, et cela peut étonner certains lorsque je dis que j’y suis allée. J’ai déjà eu droit à plusieurs réactions :

« T’as pas eu peur ? »

« T’es folle !! »

« T’es partie chez les rabbins ? »

« Qu’est ce que t’es allée foutre chez ces terroristes ? »

Je n’écris bien entendu pas cet article dans le but de lancer un sujet géopolitique sensible. Non. Je pense que cette situation est compliquée, et comme beaucoup je suis bien entendu pour la paix dans cette région.

Pourquoi j’y suis allée ?

J’ai une amie qui est partie y vivre pendant un an, alors aller la voir était une bonne occasion d’effectuer le plus lointain voyage de ma vie! De plus, je suis chrétienne orthodoxe. Selon mes croyances et ma foi, cette terre n’est autre que Sainte. J’ai toujours rêvé d’y aller, et de visiter bien sûr Jérusalem.

Il parait qu’on ressent un truc …

Beaucoup de croyants (quelle que soit leur religion) disent que l’on ressent quelque chose de très particulier en arrivant là-bas, quelque chose de difficilement explicable. Mais des non-croyants aussi le disent. Alors c’était une légende que je voulais expérimentée, je voulais savoir si c’était vrai ou pas.

Ce que j’ai ressenti

Dans l’avion, j’étais côté hublot. J’avais mes écouteurs et je regardais les belles îles qui défilaient sous mes pieds (des îles grecques je pense). Et d’un coup, mon regard a été attiré par un halo de lumière dans le ciel. Entre la Terre et la Mer, une ligne blanche éblouissante !! J’ai vu des ciels magnifiques plusieurs fois dans ma vie (autant les pieds sur terre que dans le ciel), mais là mes yeux en prenaient plein la vue. J’ai pris des photos, mais elles rendaient beaucoup moins bien que ce que j’ai vu en vrai. Et pendant que j’admirais la vue, j’ai aperçu Tel Aviv, on arrivait.

11988758_751376718322309_5158819705517881245_n11999065_751376584988989_2740063674791597849_n

Lorsque je suis sortie de l’aéroport, une chaleur m’a envahie. J’y suis allée en septembre il faisait donc très beau et très chaud. C’était des températures que j’avais déjà connues en Serbie, en Croatie et en Espagne. Mais cette chaleur était loin d’être agressive, bien au contraire elle était douce.

Tel Aviv

Je ne m’attendais pas à ça. A la télévision, on en parle comme du Miami de l’Orient. Mais moi j’ai surtout vu qu’il s’agissait d’une ville construite dans l’urgence. Il fait chaud, ça pue et ce n’est pas très beau. Mais c’est une ville sympa pour faire la fête, faire le souk et bien manger. C’est aussi une ville qui ne dort pas puisqu’on peut décider à 2h du matin d’aller au supermarché si une envie de yaourt nous prend.

Eilat

C’est une ville dans le sud, elle se situe entre l’Egypte et la Jordanie, puisqu’une fois sur la plage, on avait une vue sur les deux pays. J’ai adoré cette ville. Certains pourraient dire qu’elle est bling bling, mais je l’ai trouvé jolie, elle dépaysait vraiment. C’est une ville en plein désert, il y fait très chaud. J’avais par moment l’impression d’être à Dubaï.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’eau est incroyablement chaude (encore plus qu’elle l’est déjà à Tel Aviv), et surtout elle est translucide. On a d’ailleurs loué des masques et des tubas à à peine 2km de l’Egypte. A quelques mètres seulement de la plage, il y avait tout un tas de poissons incroyables, j’avais l’impression d’être dans Nemo.

Jerusalem

C’est une ville incroyablement riche : en culture et en émotions. Nous nous sommes baladées dans la vieille ville, où nous devons nous couvrir. Nous avons profité du souk et nous avons découvert le quartier chrétien et le quartier juif. Le quartier musulman était non accessible à cette période. J’ai eu la chance de me rendre à l’Eglise du Saint Sépulcre et donc sur le tombeau du Christ. C’était quelque chose de personnel qui me tenait vraiment à coeur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cascades Ein Gedi

Ce sont des oasis en plein désert. On y est passé lorsque l’on a traversé le désert en descendant à Eilat. Le désert est déjà magnifique, mais les cascades au milieu sont incroyables, et la sensation qui va avec aussi.

11224061_751378368322144_7988680046295072879_n12003296_751337524992895_5493422390583477084_n12004066_751336491659665_459463082867913017_n

La Mer Morte

Nous y avons aussi fait un Stop lorsque nous avons traversé le désert. Depuis le temps que j’en entendais parler, je voulais le voir de mes propres yeux et c’est un endroit incroyable. Le sable de la plage est tellement brûlant que c’est impossible de tenir sur sa serviette ! On a qu’une seule envie, c’est aller dans l’eau se rafraîchir mais elle est encore plus chaude !

Il faut rentrer dans l’eau délicatement car elle est très salée et les pieds remontent très rapidement à la surface, on flotte littéralement sur l’eau lorsqu’on fait la planche. Je me suis prise une goutte d’eau dans la bouche, c’était affreux !! Pas bon et piquant !

11825890_751380588321922_3654666130497084570_n11990529_751378458322135_8345417014400190083_n12019858_751380558321925_403225692056033922_n12027693_751378391655475_2564794746984169650_n

Pour ceux qui n’aiment pas les bestioles à la mer, vous adorerez cet endroit. Qui dit Mer Morte, dit mer sans vie dedans.

J’ai bien entendu fait un basque de boue local sur tout mon corps, que j’ai rincé dans l’eau (à l’exception du visage que j’ai rincé sous la douche de place).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le contrôle aérien

C’est assez marrant de voir la sécurité mise en place là bas. Y en a que ça énerve, moi j’ai préféré prendre ça à la rigolade. A l’aller il ne s’est rien passé de spécial, au retour en revanche étant partie avec la compagnie du pays, c’était plus compliqué.

Je suis allée dans une file de personnes à fouiller. On a ouvert et vérifié mes valises, pris mon ordinateur qui est passé sous scanner, pris mon passeport qui a disparu quelques dizaines de minutes, trois personnes sont venues m’examiner du regard, et j’ai terminé dans une cabine avec une nana qui m’a fouillée (dans la mesure du raisonnable). Les questions qu’ils posent sont très curieuses et répétitives : pourquoi êtes-vous venue ? qui êtes-vous venue voir ? vous l’avez rencontrée où ? que fait-elle ici ? comment s’appelle-t-elle ? de quelle origine est votre nom ? comment s’appelle votre père ? de quelle communauté et religion êtes-vous ? êtes-vous venue seule ? repartez-vous seule ? comment vous appelez-vous ? Et j’en passe …

Et donc ?

Et bien j’y retournerai très bientôt c’est certain. Contrairement à ce que l’on pense ou à ce qu’on entend, il fait bon vivre en Israël. Les gens sont israëliens avant d’être juifs ou musulmans, ils parlent et rigolent ensemble en se tapant sur l’épaule. Et en dehors de ça, les paysages sont magnifiques et atypiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s